Traction cervicale pour les douleurs cervicales

Traction cervicale pour les douleurs cervicales

La traction cervicale est une technique utilisée par les kinésithérapeutes et les chiropraticiens pour soulager la douleur et améliorer le mouvement. La traction étire nuque doucement le cou, ouvrant les espaces entre les vertèbres cervicales et soulageant temporairement la pression sur les disques affectés. La traction cervicale peut être effectuée de manière continue ou intermittente, en alternant de courtes périodes de traction et de repos.

Il est également possible de pratiquer la traction cervicale à domicile. Il existe des systèmes de poulies que vous pouvez accrocher à une porte ou des appareils qui vous permettent d’effectuer une traction cervicale en position allongée. Il est important que vous consultiez d’abord votre kinésithérapeute ou votre chiropraticien pour vous assurer que vous achetez le bon équipement et que vous apprenez à l’installer correctement.

Qu’est-ce que la traction cervicale ?

Femme chez le thérapeute pour traction cervicale

La traction de la colonne vertébrale, connue sous le nom de traction cervicale, est un traitement populaire des douleurs cervicales et des blessures associées. Essentiellement, la traction cervicale éloigne votre tête de votre cou pour créer une expansion et éliminer la compression. Elle est considérée comme un traitement alternatif des douleurs cervicales, permettant d’éviter le recours aux médicaments ou aux interventions chirurgicales. Elle peut être utilisée dans le cadre d’un traitement de physiothérapie ou seule à la maison.

L’appareil de traction cervicale étire cou afin de réduire la pression sur la colonne vertébrale en tirant ou en séparant les vertèbres. On dit que cette technique ostéopathie cervicales est à la fois très efficace et rapide à mettre en œuvre. Lisez la suite pour en savoir plus sur cette technique et sur les avantages qu’elle peut vous apporter.

Avantages de la traction cervicale

Avantages de la traction  cervicale

La traction du cou est utilisée en physiothérapie, aux urgences et parfois à domicile. Elle est considérée comme un moyen non invasif de stabiliser les fractures ou les dislocations du cou et de la colonne vertébrale. Elle est également utilisée pour :

  • L’arthrite
  • Nerfs pincés
  • Maladie du disque cervical
  • Désalignement des os cervicaux
  • Spondylose ou discopathie dégénérative de la colonne vertébrale
  • Sténose ou rétrécissement de l’espace cervical
  • Scoliose

La traction des cervicales présente des avantages spécifiques, notamment :

  • le soulagement des spasmes musculaires
  • L’arrêt du raccourcissement et de la contraction des muscles
  • Diminution de la pression
  • Aide à rétablir la circulation sanguine et la fonction nerveuse
  • Maintien de la stabilité de votre cou
  • Corriger les déformations
  • Mettre une blessure au repos
  • Soulager la douleur

Les personnes qui ont des problèmes de cervicales peuvent parfois présenter des engourdissements et des picotements dans les bras et les jambes, ainsi que de fortes douleurs, entre autres symptômes. On ne sait pas exactement comment la traction du cou peut aider, mais on pense que la traction peut réduire la pression sur le nerf et aider les muscles à se détendre, ce qui apporte un soulagement.

Parfois, la traction est utilisée par intermittence avec des périodes de repos. Cela permet d’augmenter le flux sanguin vers les nerfs. Ce type de traction est surtout utilisé en cas de discopathie dégénérative et lorsque votre cou ne bouge pas bien.

La traction soutenue utilise des poids ou une force pendant de plus longues périodes, généralement jusqu’à une heure. Elle est surtout utilisée pour les douleurs musculaires et les hernies discales.

Risques de la traction des cervicales

Risques de la traction cervicale

Les problèmes liés à la traction cervicale sont rares. Les personnes qui présentent certains problèmes de santé ne devraient probablement pas utiliser cette thérapie. Il s’agit notamment de :

  • Torticolis
  • Anévrisme aortique
  • Ostéoporose
  • Tumeur de la moelle épinière
  • anxiété majeure
  • Hypertension artérielle non traitée
  • Blessure ou chirurgie récente du cou
  • Dégénérescence chronique des disques cervicaux
  • Grossesse

Votre kinésithérapeute ou votre médecin décidera si vous devez utiliser la traction cervicale et si un appareil de traction à domicile est une bonne idée.

Si vous présentez l’un des symptômes suivants pendant la traction du cou, vous devez arrêter immédiatement et vous faire examiner par votre médecin :

  • Maux de tête
  • Douleur nerveuse dans les extrémités
  • La douleur disparaît soudainement
  • Symptômes neurologiques
  • Faiblesse musculaire
  • Engourdissement
  • Évanouissement
  • Confusion
  • Perte de la vision
  • Tremblements
  • Crises d’épilepsie

La traction cervicale est un moyen de soulager les douleurs cervicales et autres problèmes. Vos muscles, vos tissus et votre colonne vertébrale sont sensibles aux dommages, il est donc préférable de demander d’abord l’avis de votre médecin.

La traction cervicale est-elle vraiment efficace ?

La traction cervicale est-elle vraiment efficace ?

Lorsqu’on envisage un traitement médical, dans une clinique de physiothérapie ou ailleurs, il est utile de connaître les résultats de la recherche sur le traitement et de savoir comment il peut vous aider. Alors, que montrent les recherches sur la traction cervicale ?

Une méta-analyse de 2017 publiée dans la revue Spine a examiné sept études différentes sur la traction cervicale. Les chercheurs ont conclu que la traction cervicale peut éventuellement offrir un soulagement à court terme des douleurs cervicales. Les recherches ne sont pas concluantes lorsqu’il s’agit de déterminer si la traction offre un soulagement à long terme, et d’autres études doivent être menées sur la traction cervicale pour le déterminer.

Si vous envisagez de recourir à la traction cervicale pour soulager vos douleurs cervicales, il est important de consulter votre physiothérapeute pour vous assurer que ce traitement vous convient et que vos attentes sont réalistes.

Efficacité de la thérapie de traction cervicale

Voici une étude menée par : R L Swezey 1A M SwezeyK Warner

La traction cervicale est administrée par différentes techniques allant de la traction cervicale mécanique motorisée en position couchée à la traction cervicale en position assise à l’aide d’un support à poulie avec des poids attachés. La durée de la traction cervicale peut varier de quelques minutes à 20 ou 30 minutes, une ou deux fois par semaine ou plusieurs fois par jour. Des preuves anecdotiques suggèrent l’efficacité et la sécurité, mais il n’y a pas de documentation sur l’efficacité de la traction cervicale au-delà de la réduction de la douleur à court terme. En raison d’une impression clinique selon laquelle une méthode de traitement par traction cervicale à domicile, simplifiée, peu coûteuse et nécessitant 5 min de traction cervicale deux fois par jour était efficace à la fois pour la douleur cervicale et les syndromes radiculopathiques, nous avons entrepris une étude rétrospective de 58 patients externes traités entre 1994 et 1996. La fourchette d’âge était de 29 à 84 (moyenne, 56) ans. Vingt-trois hommes et 35 femmes ont été classés de grade 1 à 3 selon l’étude de cohorte du Groupe de travail québécois sur les troubles associés au coup de fouet cervical. Les résultats étaient les suivants : Grade 1 (léger)–4 des 4 (100 %) patients se sont améliorés ; Grade 2 (modéré)–34 des 44 (77 %) patients se sont améliorés (P < 0,01), 5 sont restés inchangés et 5 ont senti que leurs symptômes étaient aggravés par la traction cervicale ; Grade 3 (patients avec radiculopathie)–9 des 10 (90 %) patients se sont améliorés (P < 0,01). Dans une étude rétrospective, une brève (3-5 min) modalité de traction cervicale à domicile a apporté un soulagement symptomatique chez 81% des patients présentant des syndromes de spondylose cervicale légers à modérément sévères (Grade 3). Une évaluation prospective et randomisée de la traction cervicale pour cette méthode et d’autres est nécessaire.

Puis-je faire de la traction cervicale à la maison ?

femme avec appareil traction cervicale

Oui, La traction cervicale peut être appliquée à la maison.

La méthode la plus simple est l’utilisation d’un hamac cervicale, disponible chez nous.

Si vous bénéficiez de la traction mécanique en clinique de physiothérapie, il existe des appareils de traction cervicale plus petits pour une utilisation à domicile qui imitent le dispositif utilisé en clinique. Ces appareils sont un peu plus chers que les unités de traction montées sur la porte, mais ils sont moins encombrants et plus faciles à utiliser que les unités montées sur la porte. Votre traction cervical kiné peut vous aider à obtenir un appareil de traction mécanique à domicile s’il estime que vous en avez besoin.

Il n’est pas judicieux de confier la traction cervicale à une personne qui n’a pas reçu une formation adéquate. Vous risquez de vous blesser au niveau du cou ou d’aggraver votre état si l’application de la traction n’est pas correcte.

Comment faire la traction cervicale

Il existe différentes façons d’appliquer une traction cervicale sur le cou.

Traction cervicale manuelle

Traction cervicale manuelle femme

La traction manuelle est principalement utilisée à des fins de diagnostic, avec la possibilité de confirmer un diagnostic suspecté après un soulagement réussi des symptômes.

  • La tête et le cou sont tenus dans les mains du praticien, puis une traction douce d’une force de traction est appliquée.
  • Des périodes intermittentes de traction peuvent être appliquées, en maintenant chaque position pendant environ 10 secondes.

Elle permet également à l’exécutant d’exercer une pression contrôlée sur les points de pression, ce qui contribue à soulager la douleur du patient. Idéalement, elle se fait à un angle de flexion de 20 degrés, mais l’examinateur doit explorer tous les angles, y compris l’extension du cou et la rotation du menton, avec une évaluation approfondie de chaque position.

Traction cervicale mécanique

Traction cervicale mécanique

La traction mécanique comprend l’épinglage, avec la mise en place d’un dispositif Halo autour de la tête ; les épingles antérieures sont placées 1 cm au-dessus de chacun des sourcils et deux épingles postérieures sont placées à l’extrémité opposée du crâne. L’ajout de broches peut être essentiel si une stabilisation supplémentaire est nécessaire.

  • Un harnais est attaché à la tête et au cou du patient lorsqu’il est allongé sur le dos.
  • Le harnais est lui-même attaché à une machine qui applique une force de traction, qui peut être régulée par un panneau de commande.

D’autres dispositifs de traction à court terme comprennent la pince de Gardner-Wells, qui consiste en deux broches, dirigées vers le haut (vers le sommet de la tête), à placer sous la crête temporale, bilatéralement. Dans les deux cas, la pince doit être appliquée avec précaution, avec un couple de pression de 0,9 kg à 1,8 kg chez l’enfant, et jusqu’à 3,6 kg chez l’adulte.

La traction mécanique nécessite un angle de traction de 0 degré pour les pathologies C1 et C2, et une flexion de 20 degrés pour les cas inférieurs à C2. De plus, la force appliquée pendant la traction ne doit pas dépasser 4,5 kg dans les cas de subluxation C1-C2, mais peut autrement augmenter jusqu’à 20,4 kg. Certaines pratiques exigent une augmentation graduelle de la tension de traction, tandis que d’autres préfèrent choisir le poids le plus faible incitant une réponse efficace.

Traction au-dessus de la tête avec kiné cervicale

Traction au-dessus de la  tête

Il s’agit d’une méthode plus pratique d’application de la traction cervicale, qui est plus accessible aux cabinets externes.

  • La traction au-dessus de la tête consiste à attacher un harnais à la tête et au cou du patient qui est en position assise.
  • Le harnais est relié à une corde dans un système de poulie au-dessus d’une porte. La force est appliquée à l’aide de poids (une barre de sable ou un sac à eau) fixés à l’autre extrémité de la corde.

En outre, la traction intermittente est une autre modalité dans laquelle une séquence répétée de repos et de traction est appliquée. On pense qu’elle augmente le flux sanguin vers les racines nerveuses et le parenchyme de la colonne vertébrale. Il faut comprendre que pendant la phase de repos, la tension n’est pas entièrement relâchée. En règle générale, la traction intermittente est la méthode de choix pour la discopathie dégénérative et/ou l’hypomobilité articulaire. En revanche, la traction soutenue est le plus souvent utilisée pour les douleurs cervicales d’étiologie musculaire ou des tissus mous, et/ou les hernies discales. La traction cervicale peut être appliquée lorsque le patient est en position couchée ou assise. La position couchée est préférable, car elle permet une charge de pression plus postérieure. Cela assure une relaxation des muscles cervicaux et transmet moins de pression sur l’articulation temporo-mandibulaire (ATM). La position assise n’est privilégiée que pour les patients qui ne peuvent pas rester en décubitus dorsal pendant une période prolongée, comme dans le cas des patients souffrant d’œsophagite par reflux.

Traction cervicale avec un hamac cervical kiné :

 Traction  cervicale avec un hamac cervical

Si vous avez suivi une thérapie physique en raison de douleurs cervicales, l’hamac cervicale fonctionne plus ou moins de la même manière. Le hamac pour le cou a été créé pour soulever votre tête du sol et la séparer doucement de votre cou. Grâce à ce processus, les muscles de votre cou s’étireront lentement et soulageront une partie de votre tension et aideront également à étirer votre dos et vos épaules.

Bien que vous ne puissiez pas voir les résultats immédiatement, vous constaterez que le hamac cervicale tire doucement le groupe de muscles principaux du dos. Ce processus permet d’oxygéner et d’améliorer la mobilité, ce qui signifie que davantage de nutriments atteindront la partie affectée de votre cou. Avec une utilisation régulière, vous devriez ressentir un énorme soulagement en 10 minutes ou moins.

Comment utiliser le hamac cervicale kiné ?

Une autre chose que vous apprécierez à propos du hamac est qu’il est facile à utiliser et ne prend pas beaucoup de temps. Consultez les instructions qui accompagnent ce produit ou de courtes vidéos pour découvrir comment utilisé l’appareil pour étirer les cervicale afin d’améliorer la mobilité et soulager vos douleurs au cou ou à la tête. Voici un processus simple qui peut vous aider à installer et à utiliser ce produit sans trop d’efforts :

  • Déballez le hamac
  • Enroulez les extrémités du dispositif de traction autour de la porte de votre maison.
  • Fermez la porte.
  • Allongez-vous et placez votre cou dans le hamac.
  • Une fois que vous avez trouvé une position confortable, restez-y jusqu’à ce que vous soyez prêt à vous lever.

Outre votre porte, vous pouvez utiliser n’importe quelle autre partie de votre maison ; l’important est de garder le produit en sécurité. La meilleure position à utiliser est celle où vous vous sentez le plus à l’aise. Vous pouvez aller de l’avant et essayer plusieurs positions pour trouver celle qui vous convient le mieux.

Hamac cervicale utilisation

Complications de l’auto ostéopathie cervicale :

Les complications sont rares, à condition que les patients fassent l’objet d’un dépistage adéquat des affections qui sont contre-indiquées. L’augmentation de la douleur des nerfs périphériques après l’intervention et la diminution de la douleur centrale, l’augmentation des symptômes neurologiques ou la disparition soudaine de la douleur centrale sont des signes alarmants de compromission de la moelle épinière induite par la traction.

Exercices avec l’appareil traction cervicale :

Plusieurs exercices peuvent être effectués à l’aide de dispositifs de traction cervicale. Veillez à être à l’écoute de votre corps et à atteindre votre propre limite en termes d’étirement et de durée des exercices.

Pour utiliser une pompe douleur cervicale, placez-la autour de votre cou et ajustez les sangles si nécessaire. Ensuite, gonflez-le et portez-le pendant environ 20 à 30 minutes. Répétez cette opération plusieurs fois dans la journée. Vous pouvez porter l’appareil lorsque vous faites des activités où vous avez tendance à vous avachir.

pompe douleur cervicale

Pour utiliser un dispositif de traction pour le cou, vous commencerez généralement par une force de traction de 10 à 20 livres, qui peut être augmentée à mesure que vous gagnez en force. Votre kinésithérapeute peut vous recommander la bonne quantité de poids à utiliser. Tirez et maintenez le poids pendant 10 à 20 secondes, puis relâchez lentement. Continuez ainsi pendant 15 à 30 minutes à la fois. Vous pouvez le faire plusieurs fois dans la journée.

Une pompe à posture est utilisée lorsque vous êtes allongé. Faites un échauffement avant d’utiliser cet appareil. Tournez lentement la tête d’un côté à l’autre, puis d’avant en arrière, puis penchez le cou d’un côté à l’autre. Faites chaque exercice 10 fois. Ensuite, fixez l’appareil portable sur votre tête et augmentez la pression pour qu’il se resserre autour de votre front. Une fois qu’il est pompé, attendez 10 secondes avant de relâcher l’air. Faites cet exercice 15 fois. Gonflez ensuite l’appareil et détendez-vous dans une position confortable pendant 15 minutes maximum. Veillez à ne pas trop pomper, surtout au début. Une fois que vous vous êtes libéré de la pompe, gardez votre tête dans l’axe de votre colonne vertébrale lorsque vous vous mettez en position debout. Répétez la routine d’échauffement.

Vous pouvez également intégrer des étirements dans votre routine quotidienne. Vous pouvez utiliser des accessoires tels que des ballons d’exercice ou des bandes de résistance. Le yoga est un autre outil formidable pour soulager les douleurs cervicales, et il existe de nombreux exercices de traction cervicale que votre kinésithérapeute pourra vous recommander et qui ne nécessitent aucun équipement à part un lit ou une table.

Notre avis

Si vous souffrez de douleurs cervicales, n’ayez crainte. La plupart des cas de cervicalgie ou de douleur cervicale se résorbent avec un court traitement de physiothérapie. Néanmoins, il est bon de consulter votre médecin si vous souffrez d’une affection quelconque qui provoque des douleurs cervicales ou une perte de mobilité de votre cou et de votre colonne cervicale. Il pourra vous aider à déterminer la cause de votre douleur et vous prescrire le traitement approprié. Souvent, une orientation vers un traitement de physiothérapie peut être bénéfique pour les douleurs cervicales et la traction cervicale peut être utilisée pendant le traitement.

La traction cervicale peut être un traitement efficace des douleurs cervicales et des affections cervicales associées, comme l’arthrite ou les bombements et hernies discales. N’oubliez pas que chaque personne est différente et que votre traitement de physiothérapie doit être adapté à vos problèmes et besoins spécifiques. Votre programme de kinésithérapie pour les douleurs cervicales doit inclure des traitements actifs tels que des exercices pour le cou et une correction posturale pour améliorer votre état.


Articles sponsorisés

Continuer à lire

Articles similaires

Après 4 mois, voici un avis sur le rameur Aviron

Jennifer Connelly a fait ses débuts avec un Bob dramatique pour l’automne : voir les photos

Hilary Swank a montré son ventre arrondi après avoir révélé qu’elle attendait des jumeaux

Découvrez nos produits

Nouveautés

appareils anti ronflement

Neti Pot en céramique

34.99
-33%
49.99
-44%
99.75
-50%
49.99
-46%
64.99
-23%
84.99
0
    0
    Panier
    Le panier est vide Retourner à la boutique