7 étirements et exercices pour la scoliose

La scoliose provoque une courbure latérale de la colonne vertébrale, provoquant de la douleur, de la faiblesse et des changements dans la façon dont une personne marche. L’exercice et les étirements sont des éléments essentiels du traitement.

Dans les cas bénins, les personnes peuvent traiter la scoliose avec des exercices spécifiques et des étirements seuls, éliminant ainsi le besoin d’une intervention chirurgicale.

Alors que certaines conditions médicales peuvent provoquer une scoliose, la forme la plus typique de scoliose est la scoliose idiopathique de l’adolescent. Cette forme de scoliose se développe alors qu’une personne est encore en croissance et touche 2 à 3% de la population.

Bien que la recherche ait trouvé des preuves à l’appui d’exercices spécifiques pour la scoliose, c’est une bonne idée pour une personne atteinte de scoliose de parler à un médecin ou à un physiothérapeute des meilleurs étirements et exercices pour elle.

Étirements et exercices pour la scoliose

Les bons exercices de scoliose dépendent de l’emplacement de la courbe de scoliose, vous pouvez aussi trouvé des produits de correcteurs de posture ci cela vous intéresse c’est ici. Les personnes atteintes de scoliose lombaire doivent se concentrer sur l’exercice du bas du dos, tandis que celles atteintes de scoliose thoracique doivent exercer les épaules.

Les médecins peuvent recommander les exercices accompagné de produit de correcteurs de posture que vous pourrez trouver sur des boutiques en ligne et les étirements suivants pour les personnes atteintes de scoliose :

1. Inclinaisons pelviennes

Une inclinaison pelvienne aidera à étirer les muscles tendus des hanches et du bas du dos. Pour faire une inclinaison pelvienne :

  • Allongez-vous sur le dos, les pieds à plat sur le sol et les genoux fléchis.
  • Serrez les muscles de votre ventre tout en aplatissant votre dos vers le sol.
  • Maintenez cette position pendant 5 secondes, tout en respirant normalement.
  • Relâchez.
  • Faites deux séries de 10.

2. Levée des bras et des jambes

Les gens peuvent renforcer le bas de leur dos en élevant les bras et les jambes. Pour faire les élévations :

  • Allongez-vous sur le devant, le front vers le sol.
  • Étendez les bras au-dessus de la tête, les paumes de mains posées à plat sur le sol. Gardez les jambes tendues.
  • Levez un bras du sol.
  • Retenez une ou deux respirations complètes, puis redescendez le bras.
  • Répétez l’exercice avec chaque bras et chaque jambe.
  • Essayez de faire 15 répétitions sur chaque membre.

3. L’exercice du chat-chameau

Le Chat-chameau est une pose de yoga. Elle peut aider à garder la colonne vertébrale souple et sans douleur. Pour faire la pose du chat-chameau :

  • Commencez par les mains et les genoux, en vous assurant que votre dos est de niveau, et que votre tête et votre cou sont confortables.
  • Respirez profondément, puis faites rentrer et remonter les muscles abdominaux, en cambrant votre dos.
  • Expirez et relâchez les muscles abdominaux, en laissant tomber le dos, en laissant tomber le ventre et en soulevant la tête vers le plafond.
  • Faites deux séries de 10.

4. Le chien-oiseau

Le chien-oiseau est un autre exercice inspiré du yoga. Pour faire cet exercice :

Commencez par les mains et les genoux en gardant le dos droit.
Placez vos mains directement sous les épaules, les genoux directement sous les hanches.
Étendez un bras vers l’avant tout en étendant la jambe opposée vers l’arrière.
Respirez normalement et maintenez votre respiration pendant 5 secondes.
Répétez l’exercice avec le bras et la jambe opposées.
Faites 10 à 15 répétitions de chaque côté.


5. Étirement des grands dorsaux

Les gens peuvent étirer le grand muscle dorsal grâce à cet étirement. La scoliose thoracique affecte directement ces muscles. La scoliose lombaire peut également provoquer une tension dorsale qui s’étend jusqu’au grands muscles dorsaux.

Pour faire un étirement des grands dorsaux :

  • Tenez-vous bien dans une position neutre.
  • Gardez les pieds écartés à la largeur des épaules et les genoux très légèrement fléchis.
  • En passant au-dessus de la tête avec les deux mains, saisissez votre poignet droit avec votre main gauche.
  • Penchez-vous légèrement vers le côté droit jusqu’à ce que vous sentiez un étirement du côté gauche du corps.
  • Retenez une à deux respirations, puis poussez avec le pied gauche pour revenir à la position initiale.
  • Répétez l’exercice du côté opposé.
  • Faites 5 à 10 répétitions de chaque côté.

6. Pression abdominale

Avoir des muscles abdominaux forts peut aider à réduire la pression sur le muscle du dos. Cela peut également aider une personne à maintenir une bonne posture.

Pour faire une pression abdominale :

  • Allongez-vous sur le dos, les pieds à plat sur le sol et les genoux fléchis.
  • Gardez le dos dans une position neutre et sans tension.
  • Soulevez les deux jambes du sol jusqu’à ce qu’elles atteignent un angle de 90 degrés.
  • Pour engager les muscles abdominaux, utilisez vos mains pour pousser sur les genoux tout en tirant les genoux vers les mains en même temps. Il s’agit d’un exercice statique, ce qui signifie que les jambes et les bras ne doivent pas bouger lorsque vous appuyez.
  • Maintenez la pression pendant trois respirations complètes, puis détendez-vous.
  • Faites deux séries de 10.

6. Pratiquer une bonne posture

Une bonne posture peut réduire la douleur et la tension musculaire. Plusieurs fois par jour, une personne peut réaligner son corps pour l’aider à apprendre à se tenir debout avec une bonne posture de façon naturelle.

Avoir une bonne posture en position debout :

  • Baissez vos épaules et reculez.
  • Placez les oreilles au-dessus des épaules.
  • Rentrez légèrement votre menton pour qu’il ne soit pas trop en avant ou trop bas.
  • Rentrez légèrement votre ventre
  • Déverrouillez légèrement les genoux.
  • En position assise, gardez le dos droit et les oreilles au-dessus des épaules. Les jambes doivent être en position neutre et non croisées.

Il peut être utile de scanner le corps pour déceler des signes de tension. Par exemple, certaines personnes tendent inconsciemment les épaules ou se penchent légèrement sur le côté, surtout lorsqu’elles souffrent ou sont stressées.

Partager :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on tumblr
Tumblr

Découvrez Nos Produits