Corrélation entre la BPCO et la saison hivernale ; Conseils pour gérer la MPOC

L’arrivée de l’hiver apporte également des problèmes aux personnes atteintes de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC). En hiver, l’air froid et les polluants atmosphériques irritent et assèchent les voies respiratoires, déclenchant et exacerbant les symptômes chez les patients atteints de MPOC. Le temps froid n’aggrave pas la maladie de façon permanente, mais peut temporairement l’intensifier en limitant le flux d’air vers une voie respiratoire affectée existante.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 3 millions de personnes meurent chaque année de la MPOC, soit environ 6 % de tous les décès dans le monde. En hiver, les vents violents et l’air glacial peuvent provoquer une respiration sifflante et un essoufflement. De plus, les personnes atteintes de MPOC sont plus sujettes aux rhumes, à la grippe et à d’autres virus respiratoires, ce qui peut aggraver les symptômes.

La saison hivernale peut aggraver les symptômes; Conseils pour le gérer. Courtoisie d’image : Shutterstock

Conseils pour gérer les symptômes de la MPOC qui s’aggravent en hiver

La Journée mondiale de la MPOC 2022 tombe le 16 novembre et le thème de cette année « Vos poumons pour la vie » souligne l’importance de la santé pulmonaire tout au long de la vie. Tout le monde naît avec une seule paire de poumons, et les garder en bonne santé fait partie intégrante du bien-être général. Par conséquent, il est important d’être plus prudent. Voici quelques conseils pour vous préparer et minimiser les effets de l’hiver sur votre MPOC.

1. Dites non au tabac

Évitez de fumer et d’être entouré d’autres personnes qui fument. Fumer peut augmenter l’irritabilité et rétrécir les voies respiratoires. D’ailleurs, il est nécessaire d’éviter toute fumée, que ce soit le tabagisme, les gaz de biomasse ou la pollution de l’air ambiant. Ceci, combiné à l’air froid, peut sérieusement aggraver la MPOC.

2. Masquez-le !

Portez un masque à air froid lorsque vous sortez. On peut trouver un masque à air froid dans n’importe quelle pharmacie, et ils sont spécialement conçus pour créer une barrière autour de la bouche et des voies respiratoires pour empêcher l’air froid d’entrer. Si vous n’en avez pas les moyens, il est recommandé de porter une écharpe chaude pour vous couvrir la bouche et le nez.

3. Prenez des médicaments avant de sortir

Prenez une dose préventive de vos médicaments avant de partir. Si vous devez sortir souvent pendant la saison hivernale, n’oubliez pas non plus d’emporter votre inhalateur (prescrit par votre médecin) partout où vous allez. Vous pouvez également envisager de discuter des vaccins contre la grippe avec votre médecin.

4. Respirer par le nez peut aider

Respirez par le nez au lieu de la bouche lorsque vous êtes à l’extérieur. Vos poumons reçoivent de l’air chaud et humidifié à l’aide de surfaces humides dans le passage nasal. Par conséquent, il est important de respirer par le nez, surtout si vous êtes un patient atteint de MPOC.

Prise en charge de la MPOC
Les patients atteints de MPOC devraient essayer de respirer par le nez. Courtoisie d’image : Shutterstock

5. Achetez un humidificateur

Pensez à acheter un humidificateur pour votre maison. L’humidificateur ajoute de l’humidité à l’air pour éviter la sécheresse qui peut provoquer des irritations dans de nombreuses parties du corps. Donc, si vous pouvez investir dans un bon humidificateur, cela vous aidera à gérer vos symptômes de MPOC.

L’intervention médicale est importante pour contrôler les symptômes de la MPOC

Au fil des ans, le traitement de la MPOC a évolué. Cependant, obtenir une intervention médicale au bon moment ainsi que des changements de mode de vie sont importants pour aider le patient à mieux respirer et à mener une vie meilleure. Les progrès de la santé numérique et de la télémédecine ont rendu les options de traitement faciles et pratiques, même pour les maladies chroniques comme la MPOC. Pour les patients à l’autre extrémité du spectre, des options telles que la thérapie par ventilation non invasive (VNI) peuvent aider à améliorer la qualité de vie d’un patient et à réduire les hospitalisations.

Articles sponsorisés

Continuer à lire

Articles similaires

Comment améliorer la digestion et la santé intestinale, sans changer votre alimentation

Shania Twain dit qu’elle avait « honte » d’être une fille à cause des abus sexuels de son beau-père

Ajoutez de la joie, pas des livres, avec l’esprit des fêtes

0
    0
    Panier
    Le panier est vide Retourner à la boutique

    Profitez de -10% avec le code promo "RELAX" pour mieux vous détendre !

    Appareil Aide au Sommeil
    L'Appareil d'Aide au Sommeil Just Relax™  transmet un microcourant qui stimule les neurotransmetteurs dans le cortex cérébral pour réguler l'humeur et favoriser le sommeil.
    Acheter Maintenant
    DIFFUSEUR VOLCAN
    Vous cherchez le moyen idéal d’ajouter un peu de détente à vos soirées ? Ne cherchez plus, le Diffuseur volcan est exactement ce qu’il vous faut.
    Acheter Maintenant
    Masseur Contour des Yeux
    Le masseur oculaire Neoeye™ peut raviver et rajeunir votre apparence en plus de favoriser le sommeil.
    Acheter Maintenant
    Previous
    Next